» الموقع ملك للجميع ونافذة لكل مناحي الحياة اليومية، راسلوا جريدتكم اسفي نيوز safinews ذات البعد الجهوي باقتراحاتكم على البريد الالكتروني [email protected] [email protected] [email protected]مدير الموقع ورئيس التحرير عبد الرحيم النبوي ----الهاتف - 43 - 81 - 12 - 74-06- ,             


Le phénomène de la pléthore des Partis politiques au Maroc - est atypique.


جريدة أسفي نيوز الإلكترونية www.safinews.com | 18/09/19

    Le multipartisme est consacré par la Constitution du Royaume du Maroc, malheureusement nous assistons au phénomène de la pléthore des Partis Politiques, une pléthore organisée et préconçue. Une telle situation banalise la chose politique par son effet inflationniste et dégage une carte géopolitique labyrinthique et bizarroïde. On a beau usé des différents modes de scrutin pour remédier à la situation mais leur effet reste  palliatif et par conséquent laisse la voie libre pour les acrobates et les opportunistes.

Les Partis Politiques définis comme étant des Forces Politiques organisées, le sont ils vraiment à tous les niveaux : Structures, actions, encadrement, discipline interne, observation scrupuleuse des obligations de la part *des Leaders*, respect du calendrier des congrès etc. ? Ces Forces sont entendues dans le sens du militantisme nationaliste, citoyen et patriotique, loin de tout produit du clone couvé dans les incubateurs conçus à cette fin et qui sont d’ailleurs indiqués pour les cas de prématurité en matière politique qui y entrent par la sortie. Toutefois ces passagers de la couveuses *Leaders Chips* ne séjournent pas longtemps dans la vie politique .D ’ailleurs leur nombre est passé des années 60 à nos jours de 6 à 34 soit un taux de 600 %. c'est en quelque sorte un gâteau politique à croissance zéro substantiellement.

L'opportunisme est une conduite développée à très grand loisir au niveau de l'univers partisan. La course vers les situations confortables et bien sûr chacun guette un poste stratégique et un porte feuille ministériel. C'est la stagflaion politique qui ne donne lieu qu'à la stagnation économique et aux remous sociaux.  

Le multipartisme est consacré par la Constitution du Royaume du Maroc, malheureusement nous assistons au phénomène de la pléthore des Partis Politiques, une pléthore organisée et préconçue. Une telle situation banalise la chose politique par son effet inflationniste et dégage une carte géopolitique labyrinthique et bizarroïde. On a beau usé des différents modes de scrutin pour remédier à la situation mais leur effet reste  palliatif et par conséquent laisse la voie libre pour les acrobates et les opportunistes.
Les Partis Politiques définis comme étant des Forces Politiques organisées, le sont ils vraiment à tous les niveaux : Structures, actions, encadrement, discipline interne, observation scrupuleuse des obligations de la part *des Leaders*, respect du calendrier des congrès etc. ? Ces Forces sont entendues dans le sens du militantisme nationaliste, citoyen et patriotique, loin de tout produit du clone couvé dans les incubateurs conçus à cette fin et qui sont d’ailleurs indiqués pour les cas de prématurité en matière politique qui y entrent par la sortie. Toutefois ces passagers de la couveuses *Leaders Chips* ne séjournent pas longtemps dans la vie politique .D ’ailleurs leur nombre est passé des années 60 à nos jours de 6 à 34 soit un taux de 600 %. c'est en quelque sorte un gâteau politique à croissance zéro substantiellement.
 
Mohamed EL Mokhtari safi 
OBSERVATOIRE MAROCAIN DES DROITS DE L'HOMME
 


لم يتم بعد إضافة أي تعليق !


إضافة تعليق :
الإسم الكامل

صور من أسفي

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
.

اذاعة محمد السادس