» الموقع ملك للجميع ونافذة لكل مناحي الحياة اليومية، راسلوا جريدتكم اسفي نيوز safinews ذات البعد الجهوي باقتراحاتكم على البريد الالكتروني [email protected] [email protected] [email protected]مدير الموقع ورئيس التحرير عبد الرحيم النبوي ----الهاتف - 43 - 81 - 12 - 74-06- ,             



Investir serieusement dans l'éducation nationale , la formation professionnelle et la recherche scientifique était et restera toujours un voeu tant convoité par les consciences morales animée par le Civisme et l'esprit de citoyenneté.
Ironie du sort après d'énormes efforts et la référence à la belle époque dans le domaine on assiste presque à la phase de la banqueroute . Presque 4 décennies de décadence qui ont donné lieu à la situation qui prévaut actuellement au niveau du secteur de l'éducation nationale tous niveaux confondus . On a assisté à l'évaporation de milliers de milliards dans des programmes théoriquement et pédagogiquement  ambitieux , financièrement coûteux  mais malheureusement galvaudés dans toutes les étapes de leur mise en oeuvre à cause de la mauvaise foi et des malversations et en termes plus clairs de la très mauvaise gestion .
La dernière opération fiasco avait coûté 4300 milliards de centimes ! ! Et une autre en gestation concernant le préscolaire avec une enveloppe budgétaire arrêtée à 3000 milliards de centimes au plus offrant ..!! et probablement une autre enveloppe consistance sera allouée à la Formation professionnelle où les dysfonctionnements ne manquent pas. Évidemment à cause de la mauvaise gestion et bien sûr l'absence d'une réelle reddition des comptes.  
Enfin dans les systèmes politiques où le mythe et le culte sécuritaires priment LE SAVOIR N'A PAS DE PLACE . C'est l'Administration de prestige qui est sur scène et les spectateurs spécialisés en ovations sont bien à l'aise dans les loges réservées.
La pire des conséquences de la mauvaise gestion du secteur de l'éducation nationale à titre d'exemple est l'apparition d'une mafia qui arnaque les élèves à travers les heures supplémentaires payées et  imposées, la vente des notes sous la coupole d'une contrôle continu jouant sur les 25% de la note octroyée dans le cadre du soi disant contrôle continue. C'est devenu un commerce florissant pour les membres de cette mafia aux ramifications tentaculaires .  Une mafia organisée, la bassesse de certains les a conduit à recourir aux mezzanines des cafés comme lieu d'arnaque. Ils y emmènent leurs élèves  victimes par groupes, evidemment les eleves consomment pour justifier loccupation des tables et payent. Quant au mercanti il consomme gratuitement à l'instar du chauffeur du car qui fait un arrêt devant un café et les voyageurs consomment alors que et son aide bénéficient d'un repas gratuit. C'est  Un vrai mercantilisme du pillage concerté et béni, les notes sont gonflées au détriment du vrai niveau de l'élève. 

Il faut impérativement mettre fin à ce carnage. 

Mohamed EL Mokhtari -OBSERVATOIRE MAROCAIN DES DROITS DE L'HOMME -- SAFI

 

 



لم يتم بعد إضافة أي تعليق !


إضافة تعليق :
الإسم الكامل

صور من أسفي

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
.

اذاعة محمد السادس